• Adrien Tomas est taillé pour l’Aventure. Déjà, il est né en Picardie dans les années 80 : question défi personnel, il fallait oser. Malheureusement, quand il est devenu grand, les Dragons avaient déjà disparu, les Elfes s’étaient planqués et les donjons lugubres étaient remplis de cordons de velours et d’écriteaux déprimants, du genre « ne pas toucher, Napoléon a pioncé là-dedans ». Faute de grives, on mange des merles : si on ne peut pas occire du dragon et sauver héroïquement des pucelles tous les quatre matins, on fera comme si. Il se plonge dans la fantasy, dévorant Tolkien, Gemmell, Scott Card ou Eddings, et une chose en entraînant une autre, il acquiert son premier jeu vidéo, et sombre définitivement dans le geekisme (qui à l’époque n’était pas encore une qualité). Renouant avec son envie d’aventures et de découvertes, il choisit de suivre des études d’écologie, espérant avoir une maigre chance d’imiter Buffon ou Darwin dans leurs explorations autour du monde en quête de quelque eldorado biologique. Il étudie à Aix-en-Provence, Marseille, Metz, Lille, La Rochelle et Montpellier, histoire de voir comment c’est là-bas ; et exerce des activités aussi diverses que libraire, éleveur d’anémones, chasseur de tortues ou cuisinier dans un restaurant de flammekueches. Il écrit un peu, de temps en temps, pour s’amuser et se plonger dans d’autres mondes. Un soir, en plein hiver, pour lutter contre l’ennui et l’isolement glacial imposé par les températures lorraines, il crée une nouvelle histoire, sur un coup de tête. Trois ans plus tard, il boucle le manuscrit. Le reste, comme on dit, n’est que de l’histoire. La sienne, du coup.

Vaisseau d'arcane

Au Grimmark, la magie peut foudroyer en un éclair. Ses victimes, les Touchés, ne sont plus jamais les mêmes : ils possèdent une incroyable puissance, mais leurs esprits sont à jamais anéantis.

Lorsque son frère Solal est frappé par l’Arcane, Sof, infirmière raisonnable et sans histoire, décide de tout risquer pour le sauver du destin de servitude qui l’attend. Dans leur fuite éperdue à travers les steppes infinies et les forêts boréales, ils découvriront un monde sublime et redoutable.

Mais leur liberté est vue comme un affront, leur existence même comme un blasphème. Dans leur ombre, des factions s’affrontent, tissant autour d’eux un écheveau de machinations dont elles tirent les fils avec une virtuosité machiavélique.

La magie n’est pourtant pas une puissance qui se dompte…

• Série en deux tomes

ISBN : 978-2-35408-783-8/ août 2020 / grand format à rabats / 380 pages
Illustration de Qistina Khalidah

21,00 

Coût d’envoi : 1€ pour la France métropolitaine et l’Europe francophone.
Pour les autres pays, merci de nous contacter.
Les commandes sont traitées dans les 24 à 72h.

Ce qu'ils en disent :

  1. Emaginarock

    Avec Les Hurleuses Adrien Tomas signe l’un des meilleurs romans d’imaginaire français que j’ai lu cette année. Innovant, inventif, surprenant, magnifiquement écrit et construit, les adjectifs ne manquent pas pour qualifier ce livre, qui devrait devenir rapidement un indispensable de toutes les bonnes bibliothèques !

  2. bbtiz Babelio

    ~ALERTE COUP DE COeUR~
    Après avoir découvert la plume de @adrien_tomas_auteur dans engrenages et sortilèges que j’avais adoré, j’ai eu la chance de recevoir son nouveau roman…  …Ce premier tome passe en top 1 des séries dont je veux la suite de façon maladive !

  3. Fantasy à la Carte

    Vaisseau d’Arcane est aussi un roman riche d’intrigues bien ficelées au suspense maîtrisé… …Avec un tel programme, croyez-moi que l’on ne résiste pas au charme du nouveau roman d’Adrien Tomas…

  4. Bookenstock

    Un univers plus qu’abouti, où se mêlent une haute technologie apportant le côté steampunk bien plaisant, à de la magie passionnante (et intrigante car on ne sait pas encore tout), des personnages vraiment tops, avec pas une mais plusieurs intrigues, une fin spectaculaire et inattendue qui nous donne l’envie furieuse de vouloir lire la suite rapidement. Le tout servi par cette plume et cet humour que j’aime tant : coup de cœur bien sûr !

  5. Un brin de lecture

    Cette aventure est riche et l’auteur nous mène par le bout du nez jusqu’à un dénouement spectaculaire qu’on ne voit pas du tout arriver. Vivement la suite !

À découvrir également