• Mathieu Gaborit se lance dans le roman en 1995 avec Souffre-jour, premier volume des Royaumes crépusculaires, un roman de fantasy sombre et baroque, qui l’impose d’emblée comme le plus novateur dans ce genre. Bohème, en 1997, roman de SF tenant de Jules Verne et de Zola, qui fait de lui « l’inventeur du steampunk français ». Avec les Crépusculaires, Mathieu Gaborit a tout simplement révolutionné la littérature de l’imaginaire en forgeant à la fois un univers de Fantasy d’une grande originalité et d’une élégance sans pareille tout en déployant un art consommé de la narration et des personnages.

La Cité exsangue

Abyme, ville merveilleuse et baroque, est aussi l’unique cité des Royaumes crépusculaires où les peuples mortels peuvent cohabiter avec les démons et leurs seigneurs infernaux… Jusqu’à aujourd’hui. Après dix ans d’absence, Maspalio, farfadet flamboyant et ancien Prince-voleur de renom revient dans sa cité de coeur sur une énigmatique injonction de son ancienne amante Cyre. Mais dès son arrivée, rien ne se passe comme prévu. Abyme a changé et souffre d’une mystérieuse affliction. Aspiré dans un tourbillon de mésaventures, l’arrogant Maspalio devra se révéler d’une improbable humilité pour venir à bout des fléaux qui s’abattent sur lui et les siens…

Avec cette œuvre située dans le même univers qu’Agone ou Abyme, titres comptant parmi les grands romans fondateurs de la fantasy française, Mathieu Gaborit nous emmène battre le pavé de cette cité fantasque, à la fois sublime et tragique. Dans cette course effrénée, on rencontre des personnages cabossés, on virevolte de toit en toit, on échappe de peu à la milice, on laisse des cendres derrière soi. Une nouvelle fois, Mathieu Gaborit signe un récit exceptionnel, halluciné et semblable à aucun autre, où démesure rime avec aventure.

ISBN : 978-2-35408-636-7/ avril 2018 / grand format, 288 pages
Illustration de couverture Daniel Balage

18,00 

Coût d’envoi : 1€ pour la France métropolitaine et l’Europe francophone.
Pour les autres pays, merci de nous contacter.
Les commandes sont traitées dans les 24 à 72h.

Ce qu'ils en disent :

  1. Book en stock

     » La cité exsangue est un concentré de bonheur qui vous procurera un panel d’émotions intenses en seulement 250 pages. Joie, peine, stupeur, effroi, colère, satisfaction. Car si je n’ai en bouche que le mot Abyme, l’intrigue développée par l’auteur est loin d’être en reste. Courses poursuites, bastons, magouilles et invocations de démons, tout est au programme de cette nouvelle aventure. C’est énorme ! À découvrir de toute urgence ! »   

  2. Imaginarock

    « Le retour de Mathieu Gaborit à l’univers d’Abyme se fait donc en fanfare et avec talent. La Cité exsangueest clairement l’un des romans de fantasy indispensables de l’année 2018 tant il parvient à allier un univers immersif à une aventure passionnante de bout en bout. »

  3. Culture vs news

    « Mais au final, le personnage le plus fascinant, c’est la ville en elle-même :Abyme, ville crépusculaire et secrète, avec ces lacis de rues, ses palais, sa foule cosmopolite. Abyme semble réellement vivante, une entité que révèrent ses habitants et à qui ils se remettent. Note : 9,5/10 »

  4. Yozone

     » les convertis retrouveront avec enthousiasme Abyme, sa richesse, sa profusion, ses délires. Des quartiers, des bâtiments connus, d’autre non. Des personnages fous, amers, vieillis, joyeux, féroces, revanchards, des démons consommés, d’autres embryonnaires, des invocations inattendues. »

Du même auteur chez Mnémos :

À découvrir également