Éditeur d’imaginaires depuis 1996

Je n’aime pas les grands

Augustin Petit, un despote au cœur de l’Europe du XXe siècle.

La France a perdu la Première Guerre mondiale en 1919. Des cendres de la défaite, sous le joug du grand Kaiser, un homme va se relever et désigner les responsables de l’infamie : pas les femmes, pas les noirs, pas les homos… Non ! Les grands ! Car leurs têtes dépassaient des tranchées. S’engage alors la plus formidable ascension politique du Parti des Plus Petits.

Dans ce roman décalé et toujours juste, Pierre Léauté nous propose une réflexion d’une incroyable actualité sur la montée des nationalismes et la création des dictatures.

23,00 

Coût d’envoi :
– France, Belgique : 3€ jusqu’à 35€ par commande et 1€ au-delà.
– Canada, Suisse : 5€ par commande.
– Pour les autres pays, merci de nous contacter.

Les commandes sont traités dans les 24 à 72h.

Sortie : 16 octobre 2020 | ISBN : 978-2-35408-787-6
Prix : 23,00 € TTC | Nombre de pages : 382
Couverture : Kévin Deneufchatel
Format : 140x200mm, broché à rabats, pelliculage mat, vernis sélectif

Télécharger le livret pédagogique gratuit.

Revue de presse

« Jubilatoire, plein d humour.. Un livre qui fait du bien. » – Mamyrouge

« J’ai été impressionnée par l’intelligence et la subtilité du propos en comparaison avec l’absurdité des personnages et des situations […]. C’est à la fois jubilatoire et pédagogique. A travers un personnage principal des plus ridicules (voyez-y le dictateur de Chaplin), l’auteur nous offre une réflexion très bien construite sur la montée des nationalismes. » – Rallumer l’étoile

« À son retour de guerre Augustin Petit ne supporte plus la discrimination qu’il subit, et la moquerie de trop va le pousser à créer le PPP, le parti des plus petits. Une incroyable ascension politique drôle, absurde et fracassante qui pose un regard critique sur l’histoire européenne et le point de départ des totalitarismes. » – Lilosimages

« Petit livre malin et rigolard, « Je n’aime pas les grands » ne s’embarrasse donc pas de précautions oratoires, plongeant immédiatement le lecteur dans un récit référencé qui flirte avec la veine satirique. Et si le texte n’est pas exempt de clins d’œil un tantinet appuyés, Pierre Léauté y révèle cependant qu’il a assurément tout d’un grand (le fourbe). » Laurent Leleu – Bifrost

« Quel raconteur d’histoire !! Quelle originalité !! Ou cet art rare de rendre croyable l’incroyable !! C’est intelligent, brillant et documenté. » Gérard Collard – Librairie La Griffe noire

Pierre Léauté

Du même auteur

Laissez-vous surprendre !