• Mathieu Gaborit se lance dans le roman en 1995 avec Souffre-jour, premier volume des Royaumes crépusculaires, un roman de fantasy sombre et baroque, qui l’impose d’emblée comme le plus novateur dans ce genre. Bohème, en 1997, roman de SF tenant de Jules Verne et de Zola, qui fait de lui « l’inventeur du steampunk français ». Avec les Crépusculaires, Mathieu Gaborit a tout simplement révolutionné la littérature de l’imaginaire en forgeant à la fois un univers de Fantasy d’une grande originalité et d’une élégance sans pareille tout en déployant un art consommé de la narration et des personnages.

La Cité exsangue, Tome 2 : Flamboyance

Abyme, la cité baroque et grandiose n’est plus que l’ombre d’elle-même. Terne et défigurée, elle s’étiole sous le joug de lois austères et liberticides.

Mais Maspalio, célèbre Prince-voleur revenu des Abysses, ne compte pas laisser sa cité périr. Au sein du labyrinthique et sulfureux quartier des Mille Portes, il a découvert que la révolte grondait dans les entrailles de la ville.

Le vieux farfadet, aidé par une ogresse et cinq gamins des rues, se relève pour défier le pouvoir implacable et rendre à la Cité des Ombres son âme perdue.

Exaltant, poignant, démesuré, tragique, et surtout, flamboyant, ce récit d’une rare puissance conclut l’un des plus grands cycles de la fantasy française. Habité par ce souffle enlevé et ardent, Mathieu Gaborit nous livre un dernier tome audacieux et épique au style prodigieux de poésie, à l’image de son univers dont les images ont marqué au fer rouge l’imaginaire de nombreux lecteurs depuis plus de vingt ans.

 

Série en deux tomes

• Les nouveaux mystères d’Abyme

• Flamboyance

Sortie : 15 avril 2022
ISBN : 978-2-35408-954-2 / 256 pages / 18,00 €

Couverture : Daniel Balage

18,00 

Coût d’envoi : 1€ pour la France métropolitaine et l’Europe francophone.
Pour les autres pays, merci de nous contacter.
Les commandes sont traitées dans les 24 à 72h.

Ce qu'ils en disent :

Retrouvez bientôt les avis des libraires, bibliothécaires, journalistes, blogueurs et blogueuses.

Du même auteur chez Mnémos :

À découvrir également